Rechercher

START Aime - Nice, ville d’art

Le Club Busines 06 organisait le 16 juin à Nice une sympathique manifestation autour de l’Art. Nice, où les Artistes ont souvent magnifié leur vision du monde et où le Blue Beach s’est trouvé, l’espace de quelques heures, l'écrin d'un moment convivial d'émotions, de rencontres, de découvertes, de partage et de détente.

L’Art. L’Art Contemporain. Le comprendre n’est pas toujours aisé, tant il est divers. Il surprend ou interpelle, à la recherche de l’émotion que transmet l’Artiste, parfois à travers les seuls matériaux, pour manifester sa conception du monde, d’un monde, de son monde. Cette très belle soirée avait un triple but. Souligner d’abord que l’Art est partout et pour tous et que sans Art il n’y a rien. Rappeler, aussi, que l’Art ne peut exister et se développer sans s’appuyer sur un marché. Créer, enfin, des échanges entre les participants et célébrer la fin d’une saison de rencontres professionnelles organisées par le Club Business 06 de Nice.

L’Art contemporain est partout. Grâce à Eva Vautier, les participants ont pu admirer la philosophie résidant dans les œuvres de Ben (2019)

B.V. 2019

et une sculpture froissée de Florian Pugnaire.


Tôle sanglée F.P. 2019

Dialoguant avec les Artistes, pour comprendre le processus de reliance d'Alaleh Anamir,

IN « Œuvre blanche » A.A. 2020

ressentir ce que Thierry Onteniente a exprimé dans sa démarche Slow Design


Concept T.O. 2015

saisir les surprenantes sculptures d’outils de Gilles Rouvière,

Tu seras un homme, mon fils ! G.R. 2021

l’esthétisme prégnant des photos de Jmramd , le regard de NinnA, ou la vision de Nice, paradoxalement rétro, de Cynthia Wolsfeld


Enfin, Django nous a fait la surprise d’un Live, réalisant en direct une Œuvre transfigurant la maîtrise de son art dans le partage absolu. Un régal !

L’Art est marchand – Porteur de valeurs, l’Art a aussi une valeur que Céline Amodéo, Art Advisor, nous a expliquée avec la place de l’Art contemporain dans le marché de l’Art, illustrant le sens que les Entreprises y accordent comme Investisseurs, Mécènes ou pour partager avec Clients et Collaborateurs. Elle nous a rappelé que l’Art Contemporain a succédé à l’Art moderne vers 1945 et, qu’aujourd’hui, il atteint des chiffres record de ventes.

Ainsi, en 2021, le produit des ventes mondiales des ventes aux enchères d’Art Contemporain était de 17,1 Millards $ pour 91692 œuvres, avec un bond de 49% depuis 2019, la moitié des œuvres s’échangeant pour moins de 1000 $.

Avec parfois des plus-values saisissantes, telle « La toile in this Case » de Jean-Michel Basquiat de 1983, vendue à New-York en 2021, 93,1 M$…. Soit en moins de 20 ans une plus-value de 9000 %. La clef ? La singularité des artistes !

Investir dans l’Art Contemporain peut représenter un intérêt fiscal et offrir une stabilité plus solide qu’un investissement boursier. Notamment en misant sur les artistes émergents appelés RED CHIP et BLUE CHIP.

Avec la crise sanitaire, les Maisons de Ventes ont repoussé les limites du second marché auquel elles étaient historiquement dédiées en prenant de plus en plus souvent le parti de jouer le jeu du flipping, c’est-à-dire de la revente très rapide d’œuvres à peine sorties du studio d’un jeune artiste à la mode.


Un moment unique, donc, autour d’un cocktail dînatoire maîtrisé de main de maître par les Personnels du Blue Beach, rappelant ainsi que l’Art est au centre de la Vie.

De gauche à droite : Django, Céline Amodéo, Alaleh Anamir, Eva Vautier, Gilles Rouvière, Emmanuel Gaulin (Président des Clubs Business 06), Cynthia Worlsfeld, Thierry Onteniente, Jean-Marie Amodéo, et les membres du Bureau du Club 06 de Nice, Michel Avargues, Catherine Sclavon, Léa Sorabella, Gilles Dechamps et Gérard Pugnaire.


Et une bien belle réussite du Club Business 06 dont le but est de rester à l’avant-garde du partage entre ses membres, pour participer à l’Economie de notre belle région.

16 vues0 commentaire