START Conseils - Comment des exceptions deviennent de mauvaises habitudes ?

Ah les mauvaises habitudes, faciles à prendre et difficiles à faire disparaître, alors que les bonnes habitudes sont si dures à garder et si vite oubliées…Entre ces deux extrêmes se trouvent ce que l’on appelle les exceptions. Oui vous savez ce truc qu’on dit parfois un peu trop souvent… « allez c’est exceptionnel… juste cette fois… » etc… etc…

SI LES MAUVAISES HABITUDES sont difficiles à perdre c’est parce que généralement ce sont des habitudes qui aident à stimuler la zone du plaisir de notre cerveau, si bien que celui-ci en redemande. Il est alors difficile d’y résister. Vous savez très bien de quoi je parle…. Que cela soit la cigarette, le fast food ou encore les sucreries pour ne citer que ces exemples.


A l’inverse, une bonne habitude demande bien souvent de la discipline, c’est-à-dire un effort à votre cerveau pour la mettre en place et l’exécuter…. On comprend alors pourquoi les mauvaises habitudes ont la peau dure et pourquoi les bonnes habitudes ont la bougeotte….


On ne peut jamais développer une nouvelle habitude sans en remplacer une autre, cela veut dire qu’il y a un deuxième obstacle à l’établissement d’une bonne habitude, il faut en plus en supprimer une mauvaise… et le cerveau dit clairement non !

Et les exceptions alors ? Comme je dis toujours ceux sont des portes vers de mauvaises habitudes… Pourquoi ? sérieusement, avez-vous déjà dit une fois dans votre vie, « aller c’est exceptionnel, je ne prends pas de dessert » ? N’avez-vous jamais dis « aller, on va fêter ça en prenant un verre sans alcool » ? Bien sûr que non ! Car dans l’esprit humain, une exception est directement reliée à quelque chose qu’on se permet alors qu’on sait qu’on ne devrait pas !


Et c’est justement parce qu’une exception est un premier pas vers une mauvaise habitude, que bien souvent on se fait attraper !

Lorsque l’on a une bonne habitude, disons que vous décidez d’arrêter de fumer, et donc vous prenez la bonne habitude de mâcher un chewing-gum à la place de fumer. Vous résistez pendant plusieurs jours à ce brûlant désir d’en griller une, et vous développez alors la force de votre esprit à maintenir une nouvelle habitude, une bonne habitude, en place.


Et arrive alors les deux semaines sans tabac ! Bravo, vous êtes super fier de vous et à juste titre. Puis lors d’une soirée, un ami vous dit « allez, tu viens on sort fumer ! » Là vous vous dites, je vais l’accompagner mais hors de question de fumer, je vais tenir bon.

C’est alors qu’une fois dehors, parmi les fumeurs, votre cerveau n’arrête pas de vous titiller en réclamant une petite taffe. Il va même jusqu’à vous sortir l’excuse qu’il est préférable de diminuer progressivement, et vous vous dites alors, « aller c’est vraiment exceptionnel ! » et vous prenez une cigarette… Et vous mettez le premier pas vers le chemin direction mauvaise habitude…. Pourquoi ? tout simplement parce cette exception développe dans votre esprit un mécanisme permettant de fragiliser votre discipline. Et le nombre d’exceptions ne va faire bien souvent qu’augmenter au point que vous vous retrouverez à fumer des cigarettes comme avant et cela sans vraiment vous en rendre compte !


Vous savez il m’est arrivé presque la même chose avec le sucre. Benjamin et moi avons décidé de ne plus manger d’aliments avec du sucre ajouté. C’est un véritable challenge, aussi bien au niveau des courses, qu’au niveau mental. Le sucre est super addictif ! Et croyez-le ou non, votre cerveau élabore des théories hyper compliquées et super convaincantes lorsqu’il veut sa dose. Et de manière incroyable on se retrouvait l’un après l’autre à avoir une théorie comme quoi un peu de sucre ajouté était nécessaire, et que finalement, on pouvait bien manger une glace ou des bonbons… Heureusement pour nous, lorsque l’un divaguait, l’autre était là, garant de notre discipline.


Les exceptions sont une bonne chose lorsque c’est pour emprunter un chemin vers une bonne habitude, mais c’est un terrain glissant dès lors que ceux sont des exceptions vers de mauvaises habitudes.


Le mieux étant donc de définir votre ligne de vie et de vous y tenir. Si vous décider de ne plus fumer, alors tenez bon et surtout ne faites aucune exception.

Et si jamais arrêter une addiction vous tente, alors commencer par exceptionnellement y résister, et chaque fois, résistez un peu plus, et encore un peu plus, sans jamais faire marche arrière !


C’est votre vie, vous en êtes aux commandes, alors ne laissez pas des addictions vous contrôler !


Développer les habitudes que vous voulez et résister aux tentations qui vous éloignent de ce que vous voulez réellement !


Je vous remercie et je vous souhaite une Exceptionnelle semaine dans la bonne direction !


Par Viviana DELSOL


A propos :

Viviana est colombienne, ancienne championne de natation, ingénieure en informatique biomédical par choix et experte en style de vie par cœur. Elle met à profit son brillant esprit scientifique, son mental de guerrière et ses connaissances étendues pour un accompagnement vers la meilleure version de soi au travers de trois axes que sont le sport, le bien-être et la nutrition. Elle accompagne de nombreux décideurs dans la mise en place de leur mode de vie optimisé.


Suivez Viviana sur ses réseaux sociaux !

Linkedin

Twitter

Instagram

Facebook

CONTACT

arrow&v

Pour consulter et exercer vos droits veuillez consulter notre politique de confidentialité

Copyright 2020 Riviera Press

logo%20Marque%20bleu_edited.jpg
  • Linkedin Riviera Press
  • YouTube Riviera Press