START Conseils - Dis-moi ce que tu manges, je te dirais combien d’années tu vas vivre…

Mis à jour : nov. 19

En effet, nous avons tous entendu dire qu’aujourd’hui nous vivons plus longtemps grâce à la médecine, aux avancées technologiques, etc… et c’est vrai, mais vivre plus de temps ne signifie pas forcément vivre en bonne santé et avec une bonne qualité de vie, sinon nous n’aurions pas les fameuses maladies modernes, également appelées maladies de civilisation.

EN FRANCE, l'obésité touche près de 12 % de la population, contre 8,2 % en 1997 et 6 % en 1990, sans compter qu’aujourd’hui 2 personnes sur 3 développent un cancer. Des maladies, qui ont longtemps été considérées comme des maladies d’adultes, mais qui commencent à être présentes chez les enfants, comme le diabète type 2.

Nous sommes habitués à manger pour le plaisir, pour des raisons sociales par exemple, et nous oublions l’impact qu’a cette nourriture sur notre santé.


Généralement, nous avons l’habitude d’associer la longévité avec la génétique, toutefois, ce n’est pas parce qu’un grand parent a vécu jusqu’à 100 ans que nous aussi aurons automatiquement la même destinée.

Je fais très souvent l’analogie entre une voiture et le corps humain, imaginez que vous avez une Ferrari toute neuve, elle dispose d’un super moteur qui est censé fonctionné à merveille à une condition : que vous l’alimentiez avec le bon carburant… Imaginez votre voiture à essence alimentée avec du diesel ou inversement… La panne n’est pas loin… En effet, au fur et à mesure vous allez endommager le moteur de votre si belle machine, si bien qu’elle finira par tomber en panne. C’est la même chose avec notre corps, nous sommes les heureux propriétaires de la meilleure machine du monde, mais si nous lui donnons le mauvais carburant, elle va finir par s’abimer et développer différentes avaries, appelées chez les humains des maladies.


Ce que vous mangez détermine la durée et la qualité de votre vie ! Notre alimentation est le plus important facteur de longévité et de santé que nous pouvons contrôler, elle influe sur votre longévité et peut vous permettre de vivre 60, 80 ou 110 ans.

Aujourd’hui je veux vous présenter les 5 piliers de longévité :

Le premier pilier est un de loin le plus important : arrêtez la nourriture industrielle riche en gras saturés, en sucre et en additifs. Cette catégorie couvre les bonbons, les chocolats, les biscuits, les sauces, les plats préparés, j’en passe et des meilleurs…, c’est-à-dire, 90% des aliments que vous pouvez trouver dans les magasins. Ma recommandation personnelle que je pratique tout le temps est simple : lisez la liste d’ingrédients ! S’il y a plus de 5 ingrédients, je ne l’achète pas, s’il y a des ingrédients qui commencent par E quelque chose comme E400, je ne l’achète pas non plus, si dans la liste il y a des ingrédients qui ressemblent à une langue étrangère ou qui semblent tout droit sortis d’un film de science-fiction… vous avez déjà deviné… je ne l’achète pas non plus.

Pour continuer, le 2e pilier est le suivant : adoptez un régime « méditerranéen », mais le vrai régime méditerranéen, c’est-à-dire, un régime riche en fruits et légumes frais, locaux, de saison et bien sûr bio de préférence, des bonnes graisses comme l’huile d’olive et du poisson, mais évitez les poissons avec une concentration élevé de mercure. Comme donnée curieuse, il est démontré scientifiquement qu’un régime méditerranéen (comme je viens de le décrire) a une influence sur le cerveau et préviens les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Le 3e pilier est simple : mangez des protéines mais en quantité suffisante. En effet, il faut que vous mangiez entre 0.7gr et 0.8gr de protéines par kilo de votre poids corporel. Des études ont montré que si vous mangez plus de protéines que ce dont votre corps a besoin, le surplus est converti en sucre, puis en graisse que vous allez stocker autour de vos organes ou sur votre partie préférée votre ceinture abdominale. Mais attention, car le manque de protéine n’est pas bon non plus pour votre système musculaire, il est donc important de conserver un équilibre alimentaire.

Ensuite, le 4e pilier consiste à manger comme vos ancêtres, c’est-à-dire, manger une alimentation variée, riche en couleurs et en saveurs, variée en fruits et en légumes. Nous avons de la chance, il existe une si vaste variété d’aliments naturels que croyez-moi vous n’allez pas vous ennuyer gastronomiquement parlant. Il faut surtout réveiller l’aventurier qui est en vous et oser goûter de nouvelles saveurs, de nouveaux fruits, de nouveaux légumes, et je ne vous parle pas des épices… Vous trouverez ainsi de nouvelles manières de vous alimenter. Et toutes ces saveurs viendront gentiment titiller vos papilles et ravir votre palais. Et n’oublions pas l’avalanche de minéraux et de vitamines que vous recevrez en récompense de votre audace alimentaire.

Un conseil, allez aux marchés et découvrez vers quels fruits ou vers quels légumes votre regard et vos papilles sont attirés, ce seront surement les aliments dont votre corps à besoin !

Finalement le 5e pilier, le dernier mais sans doute le plus important. Répartissez vos repas sur un maximum de douze heures ! Autrement dit, si vous avez commencé à manger vers 8 heures du matin, votre dernier repas doit être à 20 heures. Pour les plus audacieux, et également pour ceux qui sont à la recherche du poids idéal et de la longévité maximale, je vous conseille de réduire cette fenêtre alimentaire de 12 à 10 heures, voire à 8 heures, c’est-à-dire que vous ne mangez chaque jour que pendant une fenêtre gastronomique de 8 heures. Cette technique porte le doux nom de « Intermitant Fasting » ou en bon français « Jeûne Intermittent ».

Et pour conclure, un dernier conseil pour maintenir votre capital temps à son maximum, séparez vos repas, nous utilisons 70% de notre énergie pour la digestion et un repas se digère complètement en 7 heures… Imaginez donc si vous mangez chaque 3 heures, votre corps dispose alors de peu d’énergie pour faire autre chose que digérer, comment va-t-il se régénérer et se réparer ? Je reviens à ma voiture, dans quel état se trouvera votre voiture si vous ne trouvez jamais le temps de la nettoyer intérieurement et extérieurement ? Il arrive la même chose avec votre corps, il faut lui donner le temps et l’énergie pour se nettoyer, pour nettoyer ses cellules mortes et générer de nouvelles.

Votre vie peut être belle et longue à condition de prendre soin de cette fantastique machine que la nature a mis des milliers d’années à concevoir pour nous !

Je vous remercie pour votre lecture, si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à me contacter sur les réseaux sociaux, en attendant mon prochain article, je vous dis « longue vie et prospérité » !


Par Viviana DELSOL


Suivez Viviana sur ses réseaux sociaux !

Linkedin

Twitter

Instagram

Facebook

CONTACT

arrow&v

Pour consulter et exercer vos droits veuillez consulter notre politique de confidentialité

Copyright 2020 Riviera Press

logo%20Marque%20bleu_edited.jpg
  • Linkedin Riviera Press
  • YouTube Riviera Press