Rechercher

START Conseils - Et si vous mettiez de l'IA dans votre business ?

Dernière mise à jour : 18 juil.

Initialement pensée autour du thème « l’Intelligence Artificielle nous suit et nous précède » la table ronde organisée le 5 juillet aux Espaces Antipolis par les Clubs Business06 Grasse et BTP Immobilier s’est très vite orientée vers un autre thème : « Mettez de l’IA dans votre business ».


Ce que l’on a très vite compris en écoutant parler Marco Landi (Président de l’Institut EuropIA) et Jean-Louis Brelet (Président d’EuropIa Capital), c’est que l’IA est au centre de toutes les convoitises tant ses champs d’action et d’application sont multiples, pregnants et universels : la nature et la complexité des données détenues par les entreprises peuvent être source d’une grande valeur ajoutée pour leur propre développement, alors que la plupart d’entre elles les méconnaissent, voire les ignorent.


Imaginons qu’en plus on sache les conjuguer avec les savoir-faire d’autres acteurs économiques et scientifiques, on optimise alors de façon exponentielle un nombre tout aussi considérable de synergies - notamment avec les universités et laboratoires de recherche - en suscitant la création de start-ups et de spin-offs.


C’est ce que se sont attachés à démontrer Frederick Besson (PDG de Perfumist) et Frédéric Dayan (PDG d’Exactcure) pour qui l’IA est source de business tout autant que d’intelligence collective, l’un utilisant l’IA pour offrir des solutions olfactives au plus près de nos souvenirs ou de nos désirs, alors que l’autre l’applique de façon scientifique et prédictive en utilisant notre jumeau numérique….


Les nombreuses questions posées par l’auditoire ont permis de mettre l’accent sur des interrogations fondamentales : l’IA peut-elle à terme constituer un danger pour l’homme ? Comment les financiers peuvent-ils en apprécier le risque ? Sera-t-elle dans l’avenir notre meilleure alliée ? Le Sénateur Laffitte – emblématique créateur de Sophia Antipolis – voulait « une Côte d’Azur Terre d’IA » : c’est ce que Marco Landi entend bien réussir en s’appuyant au maximum sur les compétences scientifiques concentrées sur ce territoire d’excellence autant que sur l’écosystème susceptible d’y accompagner start-ups et scale-ups : bref, une fertilisation croisée source de valeur ajoutée.


Réduire le risque d’appréciation des risques, c’est justement la proposition de valeur d’EuropIa Capital : l’association de business angels vouée à créer à terme un fonds d’investissement de 100M€ s’appuiera sur les experts de l’Institut EuropIa pour délivrer le label d’entreprise innovante dans l’IA, créant ainsi un cercle vertueux : rassurant pour les business angels (investisseurs en amorçage) ainsi que pour les fonds d’investissement, qui bénéficieront tout à la fois d’une sélection rigoureuse effectuée par des experts indépendants, et d’une antériorité d’accompagnement par des business angels expérimentés, dont les objectifs sont de préparer l’entreprise à ses futurs développements et levées de fonds, tout en faisant fructifier leur propre investissement.


Pour autant il n’y a pas que le risque technologique ou d’usage à apprécier, tant s’en faut : celui du modèle économique est essentiel dans un environnement en pleine et constante mutation, source incessante de nouveaux marchés et de nouvelles tendances, ce qui induit a fortiori de s’adapter en permanence en s’appuyant sur l’analyse de la data bien sûr, mais également sur de nouveaux vecteurs de marketing tels les influenceurs, qui surfent à toute vitesse sur les réseaux sociaux, créant dans leur sillage de nouveaux modes d’appréciation des produits et de leurs usages : une fulgurance que seule l’Intelligence Artificielle peut nous permettre de décrypter.


Véritable porte d’entrée pour découvrir et en appréhender les multiples enjeux, la Maison de l’Intelligence Artificielle cible particulièrement les jeunes et particulièrement les jeunes filles, trop peu représentées.


Rendez-vous est d’ores et déjà donné à Cannes en février 2023 pour la seconde édition du World Artificial Intelligence Festival.



70 vues0 commentaire