Rechercher

START News - Credypto et Egoki, vainqueurs ex-aequo du Challenge Jeunes Pousses

Pour la seconde fois de son histoire, le Challenge Jeunes Pousses, qui fêtait cette année ses 20 ans, a consacré deux équipes vainqueures ex-aequo. En 20 ans, le concours d’entrepreneuriat étudiant a formé plus de 2000 étudiants azuréens issus de filières très variées et vu naître une douzaine d’entreprises, dont certaines sont devenues des pépites locales.

VOILA 20 ANS QUE TELECOM VALLEY OEUVRE pour la promotion de l’esprit entrepreneurial auprès des étudiants azuréens. C’est en 2002, qu’Isabelle ATTALI (chercheuse INRIA, tragiquement disparue en 2004) a conçu l’idée du Challenge Jeunes Pousses, concours d’entrepreneuriat dédié aux étudiants de la Côte d’Azur, et en a animé les premières années.

A l’époque comme aujourd’hui, l’important n’était pas tant que les projets engagés dans ce concours aboutissent réellement à la création d’une entreprise, mais que les étudiants aient pu avoir, à travers cet exercice en conditions réelles, une expérience de création d’entreprise. Pour lui rendre hommage et afin de continuer à perpétuer cet esprit d’échange et de challenge auquel elle croyait, le prix Isabelle ATTALI est décerné à l’équipe gagnante.


En 20 ans, plus de 2000 étudiants ont expérimenté la vie de créateur de startup, accompagnés d’une cinquantaine de professionnels, experts dans leurs domaines respectifs. Ces étudiants sont issus de filières très différentes réunissant le monde la Tech (électronique et informatique), du Droit, du Tourisme, de la Santé, du Marketing et de l’Entrepreneuriat. C’est tout le paysage académique azuréen qu’on y retrouve : l’Université Côte d’Azur, l’IAE, SKEMA Business School, Edhec Business School, Polytech Nice Sophia, Eurecom, Epitech, le CESI, SDS School, etc.


Une douzaine d’entreprises ont vu le jour et beaucoup plus d’emplois encore, puisque certaines d’entre elles comptent aujourd’hui jusqu’à 20 salariés. Parmi les plus emblématiques, on peut citer LudoTIC (lauréat 2004), dont l’une des co-fondatrices, Teresa COLOMBI, est élue au Bureau exécutif de Telecom Valley ; SimplySim (2007), Indigen Solutions (2003), Wever (2015), Ana Sounds (2014) et Check (lauréat 2021, incubé au startup studio Supralog Labs).


Le Challenge Jeunes Pousses, porté depuis une douzaine d’années par Jean-François CARRASCO (Jaguar Network) en tant que chef de projet bénévole, renforcé récemment par Max CHAZZARA (Atos), lui-même « ex-jeune pousse » puisqu’il a participé au concours en 2015 avec le projet MENTOR, a traversé les années, sans faiblir, malgré les crises que nous avons vécues. Ainsi, pendant les deux dernières années de Covid-19, le Challenge Jeunes Pousses a été un lien et véritable guide pour une génération azuréenne touchée en plein cœur dans sa vitalité. Bravo à ces étudiants qui, malgré le contexte, ont imaginé, travaillé, et défendu leurs projets avec force et abnégation !


L’édition 2021-2022 qui a embarqué plus de 50 étudiants autour de 10 projets a pris fin le 15 mars dans les locaux d’INRIA Sophia Antipolis, avec le grand oral des 3 finalistes désignés en janvier dernier. Ainsi Credypto, Egoki et Peeksmee, ont pitché leur projet de business en public, pendant 15 minutes chacun devant le jury composé de professionnels de la création et de l’accompagnement d’entreprises innovantes.

  • Credypto est une application web et mobile, permettant, grâce à plusieurs paramètres, de vérifier la crédibilité d'une crypto-monnaie et conseiller les investisseurs.

  • Égoki conçoit et vend des combinaisons pour sports nautiques éco responsables, adaptables et customisables.

  • Peeksmee, c'est le premier appareil photo connecté en carton made in France. Avec ce produit, l’idée est de redécouvrir les avantages de l'appareil photo “jetable” sans les inconvénients.

Après délibération et face à la haute qualité des présentations, pour la seconde fois seulement dans l’histoire du concours, ce n’est pas une, mais deux équipes qui ont été désignées vainqueures exaequo!


Credypto et Egoki ont remporté le Prix Isabelle Attali, ainsi que chacune, 3 mois d’hébergement dans les Pépinières des communautés d’agglomération de Sophia Antipolis et de Cannes Pays de Lérins, une bourse de 500€ par équipe offerte par la Fondation Université Côte d’Azur, des chèques cadeaux et des goodies. Elles seront suivies de près par plusieurs professionnels de développement de startups, dans leur parcours futur.

20 vues0 commentaire